Combien sont payés les soldats de l’AMISOM

Les troupes ougandaises dans Mogadiscio, capitale somalienne
La mission de l’Union africaine en Somalie (AMISOM) est sur le fil du rasoir depuis le 1er janvier 2016. En cause : la nouvelle répartition du financement exigée par l’Union européenne, qui réduit le montant de l’indemnisation des soldats et policiers des Etats partenaires de l’opération.

L’UE ne paiera plus que $ 822 par mois par soldat à l’Union africaine alors que le montant global de son aide restera identique (20 millions de dollars par mois). L’économie dégagée par cette réduction serait injectée dans d’autres services de l’AMISOM afin de mieux préparer la prise en charge par le nouveau gouvernement somalien.

L’annonce de cette décision a mécontenté les Etats et les soldats.

Les premiers ne comprennent pas que leurs troupes ne soient pas indemnisées à la même hauteur que celles des Nations unies ($ 1 410/mois depuis le 1er juillet 2017). La procédure de financement et de son contrôle, qui conduit à des aller-retour de rapports entre Bruxelles et Addis-Abeba, est complexe et les délais de paiement sont, en moyenne, de 7 mois. Un an pour le contingent burundais.

Graphique sur les troupes de l'AMISOM et leurs soldes réelles

En effet, le Burundi est au coeur d’une polémique politico-financière. L’Union européenne applique des sanctions à l’égard du gouvernement de Pierre Nkurunziza. Le Fond de développement européen, qui supervise l’aide à l’UA,  ne peut donc « indemniser » les troupes burundaises de l’AMISOM. En décembre 2016, le chef de l’Etat a menacé de retirer ses troupes de Somalie (25% du contingent) s’il ne percevait plus de subsides. Menace non appliquée pour l’instant. L’UA aurait donc trouvé un compromis.

A l’autre bout de la chaîne, sur le terrain, les soldats ont également de quoi protester. En effet, chaque Etat est libre de prélever sur l’indemnisation payée par l’Union africaine, un montant  pour « frais de dossier », qui couvre en fait, certaines dépenses de l’armée nationale (voir le tableau ci-dessus).

Le Kenya a renoncé récemment à prélever sa quote-part sur les soldes de ses troupes, qui ont subi de lourdes pertes (aucun Etat n’a révélé le nombre de morts nationaux, au sein de l’AMISOM). En février 2017, il a, lui aussi, menacé de retirer ses troupes. La menace est restée symbolique.

Une partie des prélèvements de l’Etat éthiopien va aux oeuvres sociales de l’armée.

D’autres partenaires

Initialement, la mission de l’Union africaine en Somalie aurait dû être relayée par les Nations unies au bout de six mois. Le déploiement des troupes africaines ayant tardé (peu de candidats à se lancer dans une opération de maintien de la paix), les deux organisations ont trouvé un arrangement. Les Nations unies fournissent depuis 2009, une aide logistique via le Bureau d’appui à l’AMISOM.

Les Etats-Unis et la Grande-Bretagne* assurent une grande partie de la solde des Forces armées somaliennes. Elles compteraient entre 15 000 et 17 000 hommes.

L’Union africaine est donc aujourd’hui en quête de nouveaux partenaires pour financer les troupes en Somalie : Turquie, Etats du Golfe, Chine…

__________

* 500 militaires étatsuniens seraient actuellement en Somalie. Leur nombre a été doublé par Donald Trump en 2017. Parallèlement aux militaires britanniques, ils assurent la formation des soldats somaliens.

Sur le bureau

Historique de l’opération AMISOM. Le pourquoi du comment et quand de la mission des Nations unies en Somalie, par l’AMISOM. 22/07/2013.

Fiche d’information sur les opérations de maintien de la paix de l’ONU. L’organisation indique les pertes.

Somalia Mission Somalia. Vidéo des forces armées britanniques sur leur mission en Somalie. (en anglais, durée : 2’51).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s