Sudan archives: détournement de musiques


C’est parce que des violonistes soudanais sont venus donner un concert dans son école que Britanny Denise Parks alias Sudan Archives s’est éprise du violon. Les musiciens semblaient tellement s’amuser qu’elle a voulu les imiter. C’est de là que lui est venu son pseudo.

Originaire de Cincinnati, dans l’Ohio, elle file étudier la musicologie à 17 ans à Los Angeles, mais pour le violon, elle préfère se débrouiller seule. Elle progresse en écoutant des sons beaucoup plus modernes. Et la voilà, sautante, trépidante, adaptant les classiques comme Mozart pour encourager son public à taper dans les mains, introduisant d’étrang. Le violon, finalement, donne le rythme comme pour les gigues irlandaises.
Attention, détournement de musiques !

Sudan Archives n’a que 23 ans.
Les clips ont été tournés au Ghana où l’artiste a organisé des ateliers de musique pour enfants.

A quand, la grande rencontre à Khartoum ?

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s