« Je veux un Soudan du Sud où…. »

Les artistes du mouvement Ana Tabang. © Charles Lomondong

Les artistes du mouvement Ana Tabang. © Charles Lomondong

 

Le limogeage, le 8 mai 2017, du chef d’Etat-major, le général Paul Malong Awan, par le président sud-soudanais, Salva Kiir n’augure rien de bon.

Représentant de la ligne dure du régime, ex-gouverneur de l’Etat du Bahr-el-Ghazal Nord, il s’est signalé par de nombreuses opérations militaires contre les communautés nuers. Accusé de crimes de guerre, viols, pillages, lors du dernier conflit, il a échappé aux sanctions du Conseil de sécurité des Nations unies, faute des voix de l’Angola et de la Russie, en décembre dernier.

Son limogeage serait la conséquence d’une lutte interne entre officiers. Ce qui, là encore, n’augure rien de bon pour l’avenir déjà très sombre du pays.

Contre toute attente

Les Soudanais du Sud multiplient à des niveaux microscopiques des initiatives de paix, et luttent contre la discrimination que les dirigeants ont ancré par leurs actions.

Depuis septembre, des artistes de rue se sont engagés dans le projet Ana Taban (Je suis fatigué … de la guerre). Un fantastique projet qui consiste à peindre sur les murs de la capitale Juba, mais aussi à composer des poèmes et des chansons pour empêcher le tissu social de se déchirer.

Et aujourd’hui, cette initiative, Le Soudan que nous voulons, qui donne la voix aux Soudanais du Sud et les encourage à se filmer et penser au-delà de la guerre.

 

Lire sur ce site :

Les notes de terrain du Soudan du Sud

Soudan du Sud: la famine s’invite dans la guerre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s