JO Rio 2016 : Les premiers résultats

Les résultats de la première semaine des JO de Rio de Janeiro 2016Alors que les coureurs de fond sont encore en échauffement, voici les résultats de la première semaine des Jeux olympiques pour les sportifs de l’Afrique de l’Est.

L’épreuve de rugby à 7 a démarré un peu avant la cérémonie d’ouverture. Les résultats ont donc été les premiers à tomber.

C’est la première apparition de ce sport aux JO.

Des nouvelles du « bulldozer » kenyan

Chapeau à l’équipe féminine kényane ! La seule équipe de rugby à 7 féminin alignée par le continent africain. Le malheur a été de tomber dans un poule avec des nations où les bébés naissent avec un ballon de rugby en guise de hochet. Etrillée par la Nouvelle-Zélande (52-0), un peu plus résistante face à la France (40-7), et un chouïa de points face à l’Espagne (19-10). Victoire dans  -presque- des pantoufles contre les Colombiennes (22-10). Ce sont les Australiennes qui remportent la médaille d’or.

On sera un peu moins indulgent avec les rugbymen kenyans, gazelles quand ils se lancent en territoire ennemi, mais ce satané ballon s’échappe de leurs mains comme une savonnette sous la douche. Laminés dans leur poule par la Grande-Bretagne (31-7), la Nouvelle-Zélande (28-5) et le Japon (31-7). L’épreuve est remportée par les îles Fidji dont l’équipe a fait la leçon à la Grande-Bretagne (43-7).

Shehzana Anwar, qui se présentait au tir à l’arc -Tiens, pourquoi les Somaliens qui pratiquent cet art régulièrement à l’issue d’une journée de travail ne présentent pas de candidat ?- est arrivée 62e sur 64 participantes avec 579 points. Qui est la médaille d’or ? Une Coréenne au visage impassible (669 points).

Il existe différente manière de comptabiliser les points en haltérophilie.
Comment obtient-on le total olympique ?
Il s’agit tout simplement d’additionner le meilleur arraché réalisé et le meilleur épaulé-jeté réalisé. On obtient alors le total olympique.
Exemple : un athlète réalise 50kg à l’arraché et 70kg à l’épaulé jeté. Il obtient donc en total olympique, 50+70, 120.
Comment connaître le total kilo/points d’un athlète ?
Il s’agit tout simplement de soustraire le poids de corps de l’athlète de son total olympique. On obtient alors le total kilo/points. Chez les hommes, on soustrait moins deux fois le poids de corps.
extrait du forum Thury-althéro

 

Ce petit préambule pour saisir … la mesure de la contreperformance du Kenyan, James Adede, en haltérophilie (256), poids 93 kg, arrivé dernier de son groupe en haltérophilie 94 kg. C’est un Iranien qui est médaille d’or, avec 403 points, campé sur ses 94 kg, pile poil.

Les boxeurs kenyans ont ouvert le bal. En poids coq, le Kenyan Benson Gicharu a été battu dans les préliminaires par le Mongol Tsendbaatar Erdenebat qui a remporté la médaille d’or. Pas de chance d’être tombé sur un « dur » dès le début. Son compatriote, Peter Mungai Warui, poids léger, s’est hissé en quart de finale, et c’est le Cubain Johanys Argilago qui a courcircuité ses ambitions.

Le site des JO offre des images spectaculaires du combat de Rayton Okwiri (Kenya) et Mohamed Rabii dans la catégorie mi-lourd. Combat perdu pour Okwiri qui a cependant atteint les 8èmes de finale.

Kennedy Katende (Ouganda) a cédé devant le Britannique (originaire du Ghana) Joshua Buatsi (poids mi-lourd) aux préliminaires.

Et ce samedi 13 août est un mauvais jour pour l’Ougandais, Ronald Serugo qui cède devant l’Arménien Narek Abgaryan, en poids mouche.

Tout le monde à l’eau

Mais avant cela, un oeil sur les performances des judokas kenyan, soudanais et tanzanien qui combattu jusqu’en 16e de finale.

Le Tanzanien Andrew Thoma Mlugu (73 kg) a été battu par l’Australien Jack Bensted. Le Kenyan Kiplangat Sang (90 kg) par le Hongrois Krisztian Toth, et dans la même catégorie de poids, le Soudanais Iszlam Monier Suliman n’a rien pu faire de l’Américain Colton Brown.

Dans les bassins, le meilleur homme-poisson de l’Afrique de l’Est est le Tanzanien Hemed Hilal Hilal qui a remporté sa série en 50 m nage libre avec un temps de 23′ ’70. Hourra pour lui ! La médaille d’or est allée à l’Américain Anthony Ervin à 21′ ’40 (médaille d’argent pour celui qui s’autoproclame « mauvais perdant » -bon, là, c’est rageant-, le Français Florent Manaudou avec 21′ ’41).

Tableau des résultats de natation aux JO de Rio de Janeiro pour les nageurs et nageuses de l'Afrique de l'Est

Mais de toute façon, c’est dans les jours qui viennent que ça va saigner sur les pistes avec les épreuves de course de fond !

 

Lire sur ce blog

Les sportifs de l’Afrique de l’Est aux JO de Rio

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s