Des professeurs kenyans dans les monts Nouba

 

21 août 2014, Amokpiny, Soudan du Sud © JC McIlwaine /Nations Unies

21 août 2014,
Amokpiny, Etat des Lacs, Soudan du Sud © JC McIlwaine /Nations Unies

Daniel Owiti est professeur de physique et chimie, diplômé de l’Université Moi de Nairobi. Il vient de passer 10 mois dans la région de Gidel, au Sud-Kordofan (Soudan) où il enseigne dans une école privée catholique. L’opération est pilotée par le diocèse de El-Obeid et les missionnaires Comboni.

Une centaine d’écoles subsisterait aujourd’hui dans les monts Nouba contre plus de 250 avant le conflit. Aucune n’appartient au gouvernement. Plusieurs écoles situées dans les zones détenues par le SPLM-N (Mouvement pour la libération du peuple soudanais-Nord, issu de l’ancienne rébellion sudiste) ont été visées par des bombardements aériens obligeant les enfants et leurs familles à rejoindre les camps de déplacés où des structures scolaires ont été mises en place par les organisations internationales.

La similarité du cursus scolaire entre le Soudan du Sud, l’Ouganda et le Kenya facilite le recrutement d’enseignants étrangers.

 

Une partie des images de ce reportage provient de Nuba Reports, petite agence de presse composée d’une douzaine de correspondants dispersés dans les monts Nouba. Cette région étant inaccessible pour des journalistes, l’équipe utilise internet et les médias sociaux pour diffuser l’information avec les moyens à sa disposition. Fondée et dirigée par le missionnaire évangéliste, Ryan Boyette.

La population des monts Nouba est estimée à 1,4 million d’habitants, dont 1/3 est déplacée. Les conflits n’ont guère épargné cette région limitrophe du Soudan du Sud. Les accords de paix de 2005 entre le Soudan et le Soudan du Sud avaient prévu une consultation des habitants afin de déterminer leur appartenance à l’un ou l’autre pays. En juin 2011, au moment de l’indépendance du Soudan du Sud, la guerre a repris entre la faction du SPLM-N et l’armée de Khartoum.

Cette région fait l’objet des négociations encadrées par l’Union africaine.

Sur le bureau

La guerre oubliée des monts Noubas au Sud-Kordofan (Soudan), opinion du 12/03/2016, publiée par le quotidien La Croix.
Le site des soeurs missionnaires Comboni au Soudan et Soudan du Sud

Un état des lieux en février 2009 sur l’éducation au Sud-Kordofan, par l’Unicef.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s