Zanzibar : la démocratie inachevée de la Tanzanie

La ville de Zanzibar "Stonetown"

(CC) Wegman. Licence Wimedia.

Dernières actualités : le quotidien tanzanien The Citizen parle de vote «pathétique» pour qualifier la faible proportion d’électeurs qui se sont déplacés sur l’île de Pemba ce 20 mars 2016. Les consignes d’abstention ont été scrupuleusement suivies dans cette île qui est le bastion du parti d’opposition, le Civic United Front. 9 partis avaient demandé à leurs partisans de rester chez eux. Le taux de participation a été, selon la Commission électorale de Zanzibar, de 67,9%. Ali Mohamed Shein a été élu avec 91,40% des voix exprimées, raflant 299 982 votes sur 503 000 électeurs inscrits.

 

Le 20 mars 2016, les Zanzibari et les habitants de Pemba retournent aux urnes pour désigner leur président et leurs députés. Le principal parti de l’opposition, Civic United Front (CUF), a annoncé qu’il ne participerait pas à ces nouvelles élections car elles «n’ont pas de bases légales».

Dans ce territoire semi-autonome de la République de Tanzanie, le vote a été annulé par la Commission électorale (ZEC) trois jours après la consultation du 25 octobre dernier alors que les partisans du CUF, venaient d’annoncer la victoire de leur leader, Seif Sharif Hamad, en se basant sur le décompte de leurs propres observateurs dans les bureaux.

Mais, le président de la ZEC, Jecha Salum Jecha, a estimé qu’en raison de divergences internes au sein de la commission, et d’irrégularités sur l’île de Pemba (plus de votants que d’habitants dans UN bureau de vote), les résultats des élections présidentielle et parlementaires ne pouvaient être validés. La décision avait alors surpris les observateurs internationaux, qui n’avaient pas constaté de fraudes majeures.

Les observateurs du Commonwealth s'inquiètent de la décision de la Commission électorale de Zanzibar (ZEC) d'annuler les élections.

Les observateurs du Commonwealth s’inquiètent de la décision de la Commission électorale de Zanzibar (ZEC) d’annuler les élections.

Une Commission électorale à géométrie invariable

Les relations n’ont jamais été sereines entre le continent et les insulaires depuis la révolution de 1964 qui a renversé le sultan d’Oman. Les îles*, zones franches commerciales, ont gardé des liens étroits avec les pays du Golfe. Et l’interventionnisme du gouvernement du continent dans les affaires de Zanzibar pèse lourdement sur la gestion des affaires locales.

Seif Sharif Hamad, un ex du Chama Cha Mapinduzi, CCM, et plusieurs fois ministre dans le gouvernement avant d’être expulsé du parti en 1988, a été 5 fois candidat à la présidence de Zanzibar depuis 1995. Cette année-là, il avait perdu de 65 voix face au candidat du CCM, Salmin Amour. Le multipartisme, instauré trois ans auparavant, démarrait mal : la procédure avait été émaillée de plusieurs incidents et des fraudes massives avaient été dénoncées au moment du décompte des suffrages.

La carte situant Zanzibar et Pemba

Zanzibar et Pemba, au large de la Tanzanie.

En octobre 2000, les procédures sont tellement bafouées que les élections doivent être à nouveau réorganisées dans 16 des 50 circonscriptions de Zanzibar. Des manifestations organisées par le CUF sont violemment réprimées (entre 42 et 65 morts selon les sources) au début de 2001.

En 2010, Seif Sharif Hamad perd encore avec 471 voix de moins que son rival Ali Mohamed Shein, du CCM. La Commission électorale de Zanzibar, dépassée par l’événement, proclame vainqueurs les deux hommes ! Avant de désigner le candidat du parti au pouvoir (CCM).

Depuis le mois de novembre, les deux rivaux ont tenté de se mettre d’accord, mais sans médiateur, la négociation a échoué. Entre-temps, le pouvoir a mené des actions contre la presse dissidente.

Le président de Zanzibar occupe aussi le poste de vice-président auprès du président John Magufuli.

_________

* L’Etat de Zanzibar est composé deux îles : Unguja (plus connu sous le vocable de « Zanzibar ») et Pemba. Les îles de Mafia et Ukerewe font partie administrativement du « continent ». La population est de 1 376 000 habitants (2014). La densité démographique est de 560 h/km2 contre 52 h/km2 sur le continent.

Sur le bureau

A fact finding report on Police Brutality and Election Mismanagement in Zanzibar. Rapport de la Fédération internationale des droits de l’homme sur les élections de Zanzibar de 1995 & 2000.

Lire aussi sur ce site

La Tanzanie a rendez-vous avec l’histoire

Comment confisquer une Constitution avec une chronologie de la Tanzanie et Zanzibar.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s