Fatal extraction, enquête sur les mines australiennes

Fatal Extraction - enquête du Bureau international des journalistes d'investigation sur les mines en Afrique

(Source: ICIJ traduit en français)

Le Bureau international des journalistes d’investigation a mené en juillet 2015 une enquête approfondie sur les sociétés australiennes en activité sur le continent africain et sur les dommages qu’elles provoquent en termes humains, sociaux, environnementaux et politiques.

L’Australie, aux côtés du Canada, du Royaume-Uni et de la Chine, est un acteur majeur de l’exploitation minière. Officiellement, en 2014, il y aurait 150 sociétés minières australiennes présentes dans 33 pays africains, qui détiennent quelque 1500 licences.

13 journalistes de différents média ont mis à jour les pratiques plus que douteuses de certaines sociétés, déjà questionnées par les communautés locales.
Dossier complet proposé sur le site du ICIJ (en anglais). Il contient non seulement des articles spécifiques, des données mais aussi un webdocumentaire (photos, vidéo, audio) sur la coopération étroite de la société Anvil Mining Ltd et les troupes de la République démocratique du Congo.

Une pratique « d’entraide » que l’on retrouve au Soudan et au Soudan du Sud, avec d’autres sociétés.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s