The Sentry veut faire payer aux marchands d’armes le prix des guerres

L'organisation The Sentry (La Sentinelle)

L’acteur George Clooney et le co-fondateur de Enough Project, John Prendergast, ont franchi un nouveau cap dans la surveillance des conflits.

En parallèle au projet de satellite (The Satellite Sentinel Project) qui photographie les opérations militaires de l’armée de Khartoum ou de ses milices dans des zones inaccessibles aux étrangers, les deux compères ont décidé de s’intéresser à ceux qui financent les conflits, vendent les armes aux belligérants et tirent bénéfices de l’économie de guerre.

Sur leur agenda, les réseaux qui soufflent sur le feu au :

et en

 

Le projet The Sentry (la Sentinelle)  fait appel autant aux militants et responsables d’associations citoyennes qu’aux chercheurs et journalistes pour alimenter leur banque de données sur les acteurs de l’ombre et leurs actionnaires.
Lassés de la diplomatie traditionnelle – John Prendergast est un ancien haut fonctionnaire du Département d’Etat et conseiller du président Clinton- , les deux hommes visent le démantèlement des réseaux, et comptent augmenter la pression sur les acteurs politiques en cause.

Une coïncidence ? Le projet est lancé 3 jours avant la visite du président des Etats-Unis Barack Obama au Kenya et en Ethiopie. Pays où il ne manquera pas de croiser les deux rivaux du Soudan du Sud, le président Salva Kiir et son ex-vice-président Riek Machar en plein round de négociations de paix à Addis-Abeba.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s