Westgate: l’attaque terroriste vue par les enquêteurs du NYPD

21 septembre 2013, Nairobi. Des terroristes attaquent le centre commercial Westgate. Image CCTV.

21 septembre 2013, Nairobi. Des terroristes attaquent le centre commercial Westgate. Image CCTV.

Le 10 décembre 2013, les enquêteurs de l’unité antiterroriste du Département de la police de la ville de New York (NYPD) ont donné des précisions sur le déroulement de l’attaque terroriste du centre commercial Westgate à Nairobi, au cours de laquelle, 67 personnes dont 6 militaires, avaient été tuées.

L’attaque du 21 septembre 2013 aurait été menée par 4 hommes, et non 15 comme annoncé dans les premiers jours par les autorités kényanes.

Il n’existe aucune preuve indiquant que ces hommes ont été tués ou qu’ils ont réussi à s’échapper, bien que cette hypothèse reste la plus probable du fait de l’absence d’un périmètre de sécurité autour des bâtiments pendant l’attaque.

La dernière image de caméra de surveillance où l’on voit l’un des terroristes est datée du dimanche 22 septembre à 00h54, soit 12h après le début des événements. Il débranche la caméra.

Les terroristes ne disposaient pas d’armes lourdes mais d’AK47 et de grenades.

Selon les enquêteurs, les 4 hommes n’étaient pas « intéressés » par une prise d’otages mais par tuer un maximum de personnes. Un tiers des victimes sont à compter parmi les participants du concours de cuisine pour enfants, qui avait lieu ce samedi-là, dans des tentes sur le parking du centre commercial. Elles sont mortes dans les 15 premières minutes de l’attaque, qui a débuté à 12h15.

Ceux qui pouvaient réciter des prières du Coran et nommer la mère du prophète Mahomet*.

La première équipe « tactique » kényane est arrivée à 13h45, et le commissaire de police 5 mn plus tard.

Les gardes des compagnies privées de sécurité du centre commercial, non armés, ont amplement participé au sauvetage des personnes piégées à l’intérieur, toutefois, dans une grande confusion, car ils ne portent pas de signe distinctif.

Les policiers sont entrés dans le mall à 15h00, mais ils ont été pris sous le feu des militaires kényans. Le commandant de l’unité spéciale a été tué.

Après que l’un des terroristes a été blessé à la jambe, les quatre hommes se sont réfugiés dans un débarras où ils seraient restés jusqu’à environ 18h00.

On perd leur trace à 00h15. Selon l’enquête de la NYPD, ils ont pu s’échapper un peu plus tard.

Le siège du Westagate continuera encore pendant deux jours, au cours desquels les magasins du centre commercial sont pillés.(deux militaires ont été interpellés avec des téléphones portables et des appareils photos volés).

Une explosion ouvre un trou énorme dans le parking du centre commercial.

Le 24 septembre, le président kényan, Uhuru Kenyatta, annonce que le siège est terminé et que « les terroristes ont été humiliés et vaincus« , que trois étages du centre commercial se sont effrondrés, et que les corps des 5 terroristes sont dans les décombres.

Ce 12 décembre 2013, un porte-parole de l’armée a réaffirmé que les 4 terroristes ont été tués lors de l’incendie dans les bâtiments, et que l’on a pu identifier  pour l’instant deux d’entre eux avec des traces d’ADN. Interpol collabore avec les Kényans pour des recherches approfondies.

Selon le major Emmanuel Chirchir, l’enquête de la NYPD est basée sur des informations du FBI (Bureau fédéral d’investigation) et non pas sur des entretiens directs.

_______________

* Amina bint Wahb est la mère de Mahomet.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s